Slow, life

Image of Slow, life

Très petit éloge de la nuit

La vie vit à un rythme singulier: elle a sa propre horloge.
Un temps arrêté, suspendu ou étiré, qui ouvre le coffre-fort de la sensation. J'aime cette plongée dans la nuit, cette immersion profonde qui me rappelle l'apnée dans l'océan.

Moi, plus tard, je serai marchand de nuits...

... il y a des nuits noires, des nuits blanches, des nuits sans, des nuits en pointillés, des nuits trop longues, des nuits d’espoir, des nuits chargées, des nuits d’attentes, des nuits d’une traite, des nuits sans lune, des nuits de pleine lune, des nuits agitées, des nuits chaudes, des nuits fauves, des nuits exténuantes, des nuits de travail, des nuits douillettes, des nuits d’insomnie, des nuits d’amour, des nuits sympas, des nuits de doutes, des nuits paisibles, des nuits pénibles, des nuits de fêtes, des nuits je-ne-te-raconte-pas-ma-nuit, des nuits poétiques, des nuits d’angoisses, des nuits plutôt cool, des nuits à rêver, des nuits poétiques, des nuits pour rien, des nuits sages, des nuits sans toi, des nuits… et puis il y a LA nuit ._ Ingrid Astier & Pierre Richard


Bonjour, matin

Ceux qui me connaissent savent très bien l'optimisme dans lequel je vis et cela n'est pas prêt de changer. Néanmoins, dans un monde aussi connectée qu'instable tant sur l'utilisation éthique des nouvelles technologies que de l'urgence climatique, il est plus qu'important de prendre du recul pour ne pas annihiler cet optimisme inné. Aujourd'hui, plus que jamais, il faut savoir s'éloigner un tant soit peu de cette vie numérique ou le matraquage de contenu et de consommation à outrance nous enlève le droit le plus précieux qu'est l'ennui.

Nous recherchons tous le divertissement et on devrait tous relire Blaise Pascal et voir à quel point ses pensées de 1670 font écho à notre actualité intergénérationnel; Nous ne savons plus trouver le calme et le repos qui sont source de stabilité et de lucidité. Ce manque de discernement et nos obsessions de contrôle des données de masses nous font dériver d'une éthique plus que nécessaire dans un monde ou transhumanisme et deep-fake deviennent un objectif normalisé masqué par des prouesses technologiques qui nous font de plus en plus rêver.

En parlant de rêve, du vrai, c'est la nuit qu'il se manifeste, le temps s'arrête et nous sommes en apnée un bref moment loin de tout ce tapage politique et technologique; Bien que celui-ci continue perpétuellement d'avancer à l'autre bout de la planète, nous n'y pensons pas, du moins il ne faut pas car c'est NOTRE moment, seul avec soi-même et notre condition humaine.

Des nuits noires aux nuits festives en passant par toutes ces nuits de doutes, que nous nous soyons femmes ou hommes, nous faisons face à tout ce qui fait de nous des êtres aussi forts que faibles: l'espoir, l'ignorance, l'amour ou encore la mort.

33 ans et 21 jours

Si tu ne me connais pas encore, je suis Majdi, développeur enthousiaste, procrastineur 10ème DAN et artisan numérique autour de divers petits projets qui me tiennent à coeur à mes nuits perdues;

J'ai eu 33 ans le mois dernier et c'est peut-être l'âge [ l.o.l ] mais je me suis dit pourquoi pas écrire autour de ce que je pense et fais en parallèle car parmis mes proches, tout le monde sait ce que je fais sans vraiment savoir... il n'y aura rien de vraiment extra-ordinaire mais je pense que c'est pour volontairement flatter mon ego sans utiliser d'applicaton où on nous impose de le faire sans nous en rendre compte.

Sans transition, on ne s'en rend pas vraiment compte mais c'est long 3 semaines et en même temps je n'ai jamais autant entendu ces petites phrases périodiques pour montrer à quel point les jours, les mois, les années... bref que le temps passe vite.

Allez, c'est décidé, je vais me faire un solo-perso-kanban meeting tous les 21 jours [ startup nation, introspection toussa toussa t'as compris ], le but va être relativement simple, regarder ce qui autour de moi ne mérite pas autant d'attention ou au contraire mérite plus qu'un changement: un boulversement dans mes habitudes!

La finalité...? La mienne, la tienne tout simplement sait-on jamais, que ce soit une réussite ou un échec c'est un simple moyen de partager et de discuter de tout cela. Que ça plaise ou déplaise, la courtoisie est de rigueur et pour le reste... voila voila.

Useless

J'utilise de moins en moins d'anglicisme mais celui-la je pense le garder encore un peu avec moi car qu'entends t'on souvent par changement? Pour certains c'est le fait d'avancer, de grandir et de plus rien comprendre, pour d'autres la conscience en notre capacité à créer des choses nouvelles. Tout à l'air de passer par l'abandon de choses inutiles que ce soit d'un confort ou d'un état d'esprit. Pourtant, ce mot qui est bien son équivalent français semble trop radical car il peut aussi être synonyme de fausses promesses qu'on ne respecte souvent jamais.

Je préfère traduire le mot useless avec notre méthode 100% France dite méthode mot à mot ce qui permet d'avoir ma propre définition: use = utiliser et less = moins, vous l'aurez donc compris, utiliser le moins possible cqfd braaah!

Mon anniversaire est le 9 juin, cela fait donc 21 jours et j'ai identifié 2 premières habitudes que je souhaites bouleverser: le plastique et Facebook.

Si je m'en tiens à la définition du mot, dire que c'est inutile revient à dire que cela est superflu et ne sert à rien or le plastique bien que néfaste et étant un des mal de ce siècle à une utilité certaine que l'on peut utiliser intelligemment. Concernant Facebook qui est aujourd'hui une machine à penser et à récolter nos données, c'est aussi un ecosystème sur lequel il faut aujourd'hui pouvoir se reposer pour construire des produits intelligents et interculturels.

Du coup, simple, basique, je ne vais plus rien poster de personnel sur Facebook;
Pour le reste, j'ai crée un simple bot [ robot informatique ] qui s'occupera de partager mes activités professionnelles et culturelles.

Enfin pour le plastique, c'est très simple, j'arrête d'acheter tout ce qui est sur-emballé. Voila!

Bref, je te laisse, bienvenue sur mon site, bienvenue à la maison!


Image of Slow, life

À cheval sur une tortue j'arrive au galop. Depuis que la mort tue faut y aller mollo ._ Maître Oxmo